Historique de l’association

L’ASSOCIATION

  • 2001

Maurice LUCAS , jeune retraité de Bohars amateur de cyclisme , est obligé de réduire la voilure ; il est donc en IPER ( pour les non initiés des termes de Marine : indisponibilité pour entretien et réparation des navires militaires ) . Pourquoi ne pas adopter la marche ?
Jean-Yves PETTON, jeune boharsien retraité lui aussi, est obligé de satisfaire à un grand carénage. Il rejoint Maurice dans la foulée.
Après ces péripéties médicales, en guise de convalescence, le duo décide d’emprunter le sentier côtier entre Sainte Anne du Portzic et la Pointe Saint Mathieu soit 27 kilomètres. Excusez du peu !
Ils sont rejoints par Irène Cozien et Christiane Quinquis. Ces quatre intrépides qui sont insatiables veulent partir à la journée. C’est ainsi que naît le projet de rejoindre, par étapes, Sainte Anne du Portzic à Plouescat, les conjoints assurant les transferts au départ et à l’arrivée.
2003Le groupe gagne en notoriété, il s’étoffe avec Raymond Vaillant, Josiane et Michel Bechen, Madeleine Ollivier, Marie Thérèse Le Goff, Anne Marie Floch et j’en oublie sans doute. A la chapelle de Loc Majan (au fond de l’aber Benoit, sur la commune de Plouguin) il est décidé du nom de l’association :  » Les Godillots de Bohars «.
2003 c’est aussi l’année de la canicule : chaud, très chaud, très très chaud ! Au cours d’une sortie Plougastel / Le Faou, un vent de mutinerie souffle sur le groupe : Anne Marie refuse de poursuivre au delà de Loperhet pour cause d’allure infernale …Marie Thérèse ne veut pas la laisser seule et reste donc avec elle.
C’est au cours de cette journée que Maurice est élu Président. Pour asseoir l’association qui prend du volume, dépôt des statuts en préfecture. Première assemblée générale en Octobre 2003. La journée du jeudi ne suffit plus, on rajoute le dimanche matin, 08h30 hiver comme été, au profit des causes nobles dans l’environnement brestois. Et par la suite, extension du programme le mardi après-midi, marche de 2 heures et 10 kilomètres maximum pour calmer le jeu … Retenez bien : le mardi ce sera  » marche ou rêve « …

  • 2004

En Octobre, c’est là que votre narrateur intègre Les Godillots, clopin-clopant, plutôt clopant à vrai dire (fumeur invétéré et victime d’une fracture du 5ème métatarse), pour rejoindre un club à la réputation dynamique avec dans la tête un objectif de randonnée au long cours.
Il faut que je vous confie qu’à l’époque , les Godillots c’était un peu comme à la Légion ( pas Saint-Pierre mais Etrangère ) avec la devise connue de tous : « marche ou crève  » …
Chaque dimanche matin , les Godillots ratissaient la grande ceinture brestoise au profit d’associations : les chiens d’aveugles à Lannilis , les maladies orphelines à Ploudaniel , les dons d’organes à Loperhet … C’était la compétition avec le club de rando de Ploudalmézeau , la référence : des furieux je vous dis !
Il y a eu quelques extravagances comme la traversée du Mont St Michel /Donville les Bains 44 Km  ou encore le Tro Plougastel 45 Km dans la journée. Dans un passé récent, forts de leur entraînement intensif, quelques intrépides ont mis le cap sur Compostelle ou Fisterra, au départ du Puy en Velay , de la pointe Saint Mathieu ou de Saint Jean Pied de Port, effectuant le trajet en fractionné sur plusieurs années ou en une seule fois.
Mais depuis, les acteurs ont pris quelques rides, la fougue a laissé place à la raison. Les structures évoluent afin que chacun puisse se sentir bien dans ses godillots sans altérer le plaisir des autres et sans perdre de vue que la raison d’être de l’association est d’entraîner le maximum d’adhérents sur les sentiers, dans la meilleure convivialité.

Jean-Pierre Fresnel

PS : en juin 2016 Les Godillots de Bohars comptaient 91 adhérents

 

Président : M Lucas